Mariage : À la découverte des jeunes mariés dans les Alpilles …

Au cours du mois d’août de l’année 2016, après le mariage d’Aurélien & Eva, je reçois, un appel d’une douce voie qu’est celle d’Anne-Solène. Elle me demande, mes disponibilités pour la réalisation d’un reportage photos de la journée du 17 juin 2017. Je réponds favorablement à son invitation et elle m’expose un peu plus le projet photos de leur mariage.

C’est au cœur des Alpilles, plus précisément au Château de Barbegal, à Raphèles les Arles, que se déroulera l’union de Anne-Solène & Pierre…

Après l’énonciation du projet, nous nous rencontrons. C’est donc, à Mouries que j’ai eu le premier rendez-vous avec Anne-Solène et Pierre. Ils sont venus spécialement du nord de la France pour me rencontrer. Nous conversons autour de leur mariage en compagnie de quelques gourmandises à la Table Boulangère. Anne-Solène m’explique le déroulement, ainsi que les étapes importantes de cette journée où je vais devoir exercer. Elle s’est montrée précise dans ses explications afin que je puisse travailler dans les meilleures conditions possibles.

Le jour de fête !

C’est donc, le 17 juin, que je prends la route pour le Château de Barbegal. C’est dans une ambiance apaisante, que je retrouve Anne-Solène, sa Maman, sa Sœur ainsi que sa Témoin pour les préparatifs. Après être passée sous le peigne d’Axelle B. durant une petite heure. La voici enfin prête pour affronter les pinceaux de Manon Amiel. Après une petite séance maquillage, Anne-Solène bien aidée par sa maman, termine ses préparatifs. Le moment est venu de retrouver Pierre, dans le coquet village d’Eygalières, afin de célébrer leur union.

Pour l’occasion, tous leurs amis avaient vêtus leur plus belle tenue. Après, avoir salués le maximum de personnes sur le parvis de la mairie, nos deux tourtereaux prennent la direction de la salle où le maire du village les attendaient. Une assistance fournie, prirent places pour assister à cet évènement. La salle était trop petite pour contenir tout le monde. Une fois leur mariage célébrer civilement, tous les amis étaient conviés à se retrouver au Château de Barbegal. L’ombre des arbres nous y attendait.

En effet, les mariés souhaitaient réaliser une cérémonie en plein air. Bien entendu, avant cela, ils changèrent tous les deux de tenues. Une fois changé, ils empruntèrent l’escalier aux côtés de leur parent respectif, afin d’accéder à la Grande Arche, qui donne déambule sur le parc. Ce fut un moment rempli d’émotions pour l’assemblée quand ils arrivèrent par cet endroit magique. Dans le parc verdoyant où la douce luminosité gagne le lieu, nos deux amoureux échange leur consentement autour de quelques croustillantes anecdotes. Entre rires et larmes de joie, l’assistance traversée diverses émotions.

Une fois l’union officialisée, ils regagnèrent l’esplanade du château pour profiter du vin d’honneur servi par Meffre Traiteur et animée sur un rythme endiablé du musicien Julien K. Après, cet intense cocktail, où les expressions du corps se sont exprimés, les invités gagnèrent la salle pour profiter du succulent repas. La soirée animée par Didier Alirot se terminera, je pense très tard, car la joyeuse bande de collègues qui constituaient l’assemblée, semblait déterminer à célébrer cette union, mais pour moi, mon travail se termina après l’arrivée de la pièce montée.

Les prestataires 

CATEGORIES
SHARE